Comment éviter qu’Adwords refuse vos annonces ?

Bonjour,

Comment éviter qu’Adwords refuse vos annonces ?

C’€™est simple, respectez les consignes d’€™Adwords avant de soumettre vos annonces. La difficulté, c’€™est que les consignes en matière de rédaction des annonces Adwords sont réparties dans les conditions d’€™utilisation du service et son aide en ligne. Il n’est donc pas évident de trouver la bonne information quand vous en avez besoin.

Découvrez le guide pratique « Annonces Adwords – Pas de refus !»

annonces adwords refusées

Ce guide est un véritable condensé des bonnes pratiques pour la rédaction des annonces Adwords. Avec « Annonces Adwords – Pas de refus !», ayez toujours la bonne information à  portée de main.

»» Cliquez ici pour découvrir le guide

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Adwords : Vos mots clés ont un mauvais indice de qualité ?

Vos mots clés obtiennent un mauvais niveau de qualité dans Adwords ?

Le niveau de qualité est une indication précieuse. C’est un indice de la qualité de vos mots clés noté sur 10.

La plupart des mots clés d’une campagne et d’un site bien optimisé obtiennent un score compris entre 7/10 et 10/10. (même si certain mots clés, souvent très génériques, peuvent avoir une note plus basse).

Pour augmenter le niveau de qualité de vos mots clés,
posez-vous les questions suivantes :

’€¢ Existe t’il un rapport étroit entre votre mot clé et l’url de destination ?

’€¢ L’url de destination est-elle valide ?

’€¢ La page de destination se charge t’elle rapidement ?

’€¢ Est-ce que l’url de destination respecte les consignes d’Adwords relatives aux liens et les consignes relatives à  la qualité du site et de la page de destination ?

’€¢ Est-ce qu’Adwords autorise la publicité pour les produits ou les services de votre site ?

’€¢ Faites-vous la promotion de produits qui promettent un enrichissement rapide ou pour des produits pharmaceutiques ? Ou bien, le mot clé pourrait-il être aussi utilisé aussi dans ces cadres ?

’€¢ Le contenu de la page de destination est-il unique (original) ?

’€¢ Le contenu textuel de votre site est-il pertinent et suffisant ?

’€¢ L’url de destination est-elle une squeeze page fermée (page de capture) ?
(si c’est le cas, veillez à  permettre à  l’internaute d’accéder au contenu principal du site sans qu’il soit obligé de donner des informations personnelles).

’€¢ Vos annonces sont-elles en adéquation avec votre mot clé ?

’€¢ Vos annonces invitent-elles à  l’action ?

’€¢ L’url à  afficher et l’url de destination renvoient-elles bien vers le même nom de domaine ?

’€¢ Vos coordonnées sont-elles facilement accessibles ?

’€¢ àŠtes-vous crédible ? aux yeux d’un vérificateur Google (humain)

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous permettra déjà  d’identifier les principaux problèmes.
Effectuez bien sûr les modifications qui vous semble pertinentes.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Comment optimiser vos sites pour Adwords

En attendant Edwards – L’assistant Adwords, pourquoi ne pas en profiter d’optimiser vos sites pour Adwords ? Cet article – Issu de l’aide en ligne du logiciel qui sera bientôt disponible – vous explique pourquoi c’est important et comment faire !

Comment optimiser vos sites pour Adwords

Pour obtenir les meilleurs résultats avec Edwards, vous devez « optimiser » vos sites.

En règle générale, optimiser un site web ou plutôt optimiser ses pages, c’est les rendre plus performantes par rapport aux critères des moteurs de recherche pour que ceux-ci apportent plus de visiteurs vers le site. Une page bien optimisée a toutes les chances d’obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

L’optimisation d’un site est importante pour le référencement naturel, mais aussi pour les campagnes de publicité en ligne Google Adwords.

Une page bien optimisée est généralement optimisée pour 1 seul mot ou expression clé.

Si vos pages sont bien optimisées, Adwords attribuera un meilleur niveau de qualité aux mots clés dont les annonces « pointent » vers celles-ci. Un meilleur niveau de qualité conduit à  un meilleur positionnement de vos annonces et à  un Coût par Clic réduit.

C’est donc bien pour ces raisons qu’il est important pour vous d’effectuer l’optimisation de vos pages :

  • Vous obtiendrez davantage de visiteurs qualifiés venant des moteurs de recherche
  • Vous obtiendrez de meilleures performances pour vos campagnes publicitaires Adwords.

Edwards a également besoin que vos pages soient un minimum optimisées car il récupère les mots clés de votre site et les associe aux urls des pages de votre site de cette façon :

  1. Edwards détecte les pages de votre site.
  2. Edwards récupère les mots clés sur les pages qu’il a détectées (depuis la balise meta keywords).
  3. Au moment de créer vos annonces Adwords, Edwards associe à  chaque page, les mots clés les plus pertinents en se servant de l’url, de la balise Keywords, de la balise titre, et de la balise description (nous allons revenir sur la définition de ces termes).

Comment optimiser une page ?

Dans cette partie, vous aurez besoin :

  • D’un logiciel d’édition de page Internet (le bloc note fourni dans Windows est suffisant)
  • D’un accès FTP à  votre site Internet. (Si vous n’avez pas d’accès, vous pouvez confier ce travail à  votre webmaster ou le réaliser et lui transmettre les pages de façon à  ce que votre webmaster les mette en ligne. Sinon, demandez à  votre hébergeur qu’il vous fournisse vos codes d’accès FTP).

L’optimisation d’une page Internet pour obtenir les meilleurs résultats avec Edwards se passe en 4 étapes :

1. L’url de la page

2. La balise titre

3. La balise description (meta description)

4. La balise keywords (meta keywords) – Keywords se traduit par « mots clés »

Pour bien optimiser une page pour le référencement naturel, d’autres techniques existent (utilisation des mots clés dans le contenu textuel de la page, optimisation des balises H1, H2, etc.). Nous vous conseillons de les employer même si nous ne les aborderons pas ici.
Effectuez simplement la recherche « optimisation d’une page Internet »sur Google pour obtenir de nombreuses informations à  ce sujet.

1. L’url de la page

Idéalement, l’url de votre page doit contenir le mot clé ou l’expression clé pour laquelle elle est optimisée.

Ainsi, plutôt que de nommer votre page :   page4.html
préférez :  mot-cle.html

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, activez l’url rewriting afin qu’au lieu que l’url d’une page ressemble à  …

http://votresite.com/product.php?id_product=372

…elle se transforme en http://votresite.com/mot-cle.php

2. La balise titre

La balise titre doit contenir le titre de votre page. Il apparaîtra en haut de la fenêtre quand la page sera en ligne. La balise titre est un élément très important dans l’optimisation d’une page. Par exemple, sur la page de l’aide en ligne d’Edwards, vous devriez voir :

La balise titre

Dans le code source de la page, en haut et entre les balises <head> et </head>, le titre la page est indiqué entre les balises <title> et </title>. de cette façon : <title>Le titre de la page</title>.

Ainsi, pour cette page de l’aide en ligne, dans le code source vous verrez :

<title>Edwards – Aide en ligne – La préparation de vos sites</title>

(Pour afficher le code source d’une page dans un navigateur, il suffit généralement d’effectuer un clic droit sur la page et choisir « Code source ».)

Idéalement, la balise title doit être unique pour chaque page que contient le site.

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, d’un blog ou d’un CMS, le script qui gère le site offre généralement une option pour indiquer le titre de chaque page.

3. La balise description

La balise meta description permet de donner une description du contenu d’une page.

Idéalement, la balise description doit être unique pour chaque page que contient le site.

Dans le code source de la page, en haut et entre les balises <head> et </head>, la description de la page est indiquée dans la balise <meta name= »Description » content= »description de votre page » />

Ainsi pour cette page de l’aide, vous verrez dans le code source de la page :

<meta name= »Description » content= »Aide en ligne d’Edwards – Comment optimiser les pages de vos site » />

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, d’un blog ou d’un CMS, le script qui gère le site offre généralement une option pour indiquer la description de chaque page.

4. La balise keywords

Même si elle n’est plus utilisé par Google pour indexer une page, certains moteurs de recherche l’utilise. Avec Edwards, il est important que vous indiquiez le mot clé ou l’expression clé la plus adaptée au contenu de votre page. Edwards récupérera le contenu de la balise keywords.

Dans le code source de la page, en haut et entre les balises <head> et </head>, la balise meta keywords de la page est indiquée dans la balise <meta name= »keywords » content= »mot clé » />

Ainsi pour cette page de l’aide, vous verrez dans le code source de la page :

<meta name= »Keywords » content= »logiciel pour adwords » />

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, d’un blog ou d’un CMS, le script qui gère le site offre généralement une option pour renseigner la balise keywords de chaque page.

En pratique (si cela vous dit)

Voici 2 pages d’un site Internet. (cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger les fichiers)

page01.html.zip

e-expert-immobilier.html.zip

Décompressez les fichiers et ouvrez ces pages dans un éditeur texte pour visualiser le code source.

Posez-vous ces questions simples :

  • Quelle page est optimisée ?
  • Dans la page qui est optimisée, à  quels endroits retrouve t’on le mot clé ou l’expression clé ?
  • Le contenu de la page correspond t’il au mot clé et aux différentes balises ?
  • Pourriez-vous optimiser cette page d’une autre façon ?

Pour aller plus loin

’€¢ Consultez l’excellent livre Les 60 Maximes du Referencement de Maxime Grandchamp (aux à‰ditions de l’Alambic). Même si celui-ci ne traite pas d’Adwords, il vous donnera des éclairages interressants sur la réalité du référencement des sites Internet actuellement.

’€¢ à‰tudiez le code source des pages des sites de vos concurrents. Sont elles bien optimisées pour Adwords ? Si ce n’est pas le cas, vous avez toutes les chances de payer moins cher et d’être mieux positionné pour chaque clic sur vos annonces en suivant les conseils de cette page.

’€¢ N’hésitez pas également à  consulter l’aide Adwords

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations au sujet d’Edwards – L’assistant Adwords

EDWARDS – L’assistant Adwords

Edwards - L'assistant Adwords

Bonjour,

dans quelques jours, on a décidé de lancer un produit qui va changer la vision que beaucoup ont d’Adwords !

à‡a fait des mois qu’on se pose des questions au sujet d’Adwords.
En gros, plus Adwords évolue, plus Adwords est compliqué à  maitriser.

En tout cas, c’est le sentiment qu’on a quand on vous écoute.

On sent qu’il y a un fossé qui s’est creusé.

Il y a ceux qui maîtrisent Adwords et qui tirent leur épingle du jeu et il y a ceux qui souhaitent simplement monter des campagnes Adwords performantes sans pour autant lire les centaines de pages de l’aide Adwords, suivre des formations ou aller à  la pèche aux infos sur les forums spécialisés.

Et ceux-là , finalement n’utilisent pas ou mal Adwords, parce que « c’est trop compliqué ».
S’ils ont testé, ça leur a « coûté un bras » car ils ont fait des erreurs de débutants.

Bref, beaucoup parmi vous veulent du simple, du pratique, pour pouvoir développer leur business et vendre avec Adwords.

Nous avons donc décidé de développer un logiciel qui soit le plus simple possible à  utiliser et qui soit efficace. En gros, un serviteur, un assistant, capable de prendre en charge le maximum du travail.

Ce logiciel s’appelle : EDWARDS – L’assistant Adwords et il sera disponible dans quelques jours.

Pour en savoir plus :

http://www.global-net-concept.com/blog//edwards/

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Adwords : 29 caractères dans le titre des annonces

Bonjour,

je profite de cet article pour répondre à  une question de Christophe posée sur le forum Global Net Concept :

Titre adwords à  rallonge : comment font certains annonceurs ?

Comment font certains annonceurs pour avoir des titres
dans leurs annonces adwords à  rallonge , c’est à  dire
qui dépassent le quota habituel ??

Il y a des passe-droits ?

Non, il n’y a pas de passe-droits.

On peut avoir jusqu’à  29 caractères dans le titre d’une annonce Adwords au lieu des 25 autorisés en utilisant la fonction d’insertion de mot clé proposée par Adwords.

Généralement, je ne recommande pas son utilisation sauf d’une façon bien précise et qui a tout son intérêt.

Avant d’y venir, je vous rappelle rapidement ce qu’est la fonction d’insertion des mots clés.

Il suffit d’intégrer dans le titre de votre annonce (ou bien dans les lignes descriptives, ça marche aussi) le code suivant :

{Keywords: Mot clé par défaut}

Pour plus de précisions, lisez l’aide d’Adwords au sujet de la fonction d’insertion des mots clés. (Inutile d’expliquer à  nouveau ici ce qu’Adwords explique très bien là -bas).

Il est plus intéressant pour moi de vous dire dans quel cas et comment utiliser cette fonctionnalité parce qu’elle a un gros défaut mais aussi un gros avantage.

D’abord son gros défaut :

Il n’est pas possible de suivre les conversions correctement en utilisant cette fonction.
Quel mot clé a converti ?… Quelle annonce ?…
Vous n’aurez jamais la réponse, les stats sont faussées. C’est assez embêtant si vous souhaitez augmenter le CPC ou supprimer un mot clé ou une annonce. Très vite, vous êtes dans le flou.

Le gros avantage :

Non, ce n’est pas que cette fonction vous fasse gagner du temps puisque qu’elle permet de mettre un « tas » de mots clé dans un groupe d’annonce. Comme l’explique, dans son nouveau cours, Didier Bonneville-Roussy, cette invitation à  la paresse intellectuelle est plutôt dommageable pour votre business.

Son intérêt réel est dans la possibilité d’utiliser 29 caractères dans le titre d’une annonce Adwords. Et 4 caractères de plus que le quota permis par adwords, ça compte énormément à  cet endroit.

Alors, c’est quoi le truc ?

Utilisez, tout simplement, Global Keywords Manager !

Global Keywords Manager vous permet de créer des groupes d’annonces très ciblés. C’est-à -dire qu’au lieu d’avoir un « tas » de mots clés dans un groupe d’annonces, vous avez un « tas » de groupes d’annonces qui contiennent peu de mots clés voire 1 mot clé. (Si vous ne comprenez pas l’intérêt de construire de telles campagnes très ciblées, n’hésitez pas à  poser vos questions sur le forum).

Ok, mais c’est quoi l’astuce ?

Avec Global Keywords Manager, depuis Express Group Creator, placez la fonction d’insertion de mot clé (Elle est intégrée à  Express Group Creator) puis demandez à  Express Group Creator de créer vos groupes d’annonces très ciblés (curseur à  droite).

Résultat :

Vous obtenez une campagne qui contient 1 mot clé par groupe d’annonce et le titre de votre annonce affichera jusqu’à  29 caractères si votre mot clé en contient 29 !

Ainsi, vous profitez de l’avantage réel de la fonction d’insertion des mots clés sans pour autant subir son plus gros défaut.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Autocollants des raccourcis clavier de la nouvelle interface Adwords

Bonjour,

Si vous souhaitez recevoir gratuitement des autocollants des raccourcis clavier de la nouvelle interface Adwords, il suffit de vous inscrire ici :

http://adwords-fr.blogspot.com/2009/10/dernier-jeudi-de-la-nouvelle-interface.html

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel

Adwords : l’Option de ciblage large et ses caprices

Bonjour,

même si l’option de ciblage large est la plus simple à  mettre en œuvre, elle est paradoxalement la plus compliquée à  comprendre si l’on si intéresse.

Je vous propose de faire un point sur cette option de ciblage un peu « capricieuse ».

Une option par défaut

Lorsque vous créez des groupes d’annonces dans lesquels vous insérez des mots clés, ceux-ci sont placés par défaut en expression large à  moins que vous n’indiquiez une autre option comme « expression exacte », [Mot clé exact] ou – mot clé à  exclure.

Principe de fonctionnement

Adwords précise que l’option en ciblage large « déclenche l’affichage sur des termes identiques ou similaires ». Cette phrase peut prêter à  confusion.

Que faut-il entendre par termes identiques ?

Il faut comprendre que d’autre mots peuvent être inclus dans la recherche (par exemple pour rose rouge : bouquet de roses rouges ) ou que les mots qui constituent la recherche ne sont pas placer dans le même ordre que l’expression clé qui déclenche l’affichage ( par exemple pour voyage mexique : mexique voyage).

Que faut-il entendre par termes similaires ?

Cette notion est très importante à  comprendre car c’est souvent d’elle que viennent les difficultés rencontrées par les annonceurs qui utilisent l’option de ciblage large.

Par « similaire » comprenez les pluriels (roses au lieu de rose), les synonymes (host au lieu d’hébergement) et des variantes pertinentes selon Google (fleur au lieu de rose). Les variantes pertinentes, ce n’est pas très clair.

C’est ce Google appelle Extended Broad Match.

L’intérêt des variantes pertinentes est qu’il est possible d’apparaître pour des mots clés auxquels on a pas forcément pensés. Ce qui permet de simplifier la création des campagnes. à€ première vue, cela semble intéressant. Oui, mais…

En laissant Google s’appuyer sur son algorithme, il arrive que celui-ci donne des propositions étranges ou qui n’ont forcément d’intérêt.

Par exemple, si dans une campagne pour un fleuriste je décide de ne plus afficher pour le mot clé rose et que je désactive ce mot, Google pourra continuer de m’afficher sur ce mot car le mot clé fleur fait partie de ma liste et que pour Extended Broad Match rose = fleur ! Il me faudra donc indiquer clairement à  Google que je ne souhaite pas voir d’annonce apparaître pour une recherche contenant rose. Désactiver le mot clé rose ne sera pas suffisant, il faudra mettre -rose dans la liste des mots clés à  exclure.

Les mots clés à  exclure sont indispensables

L’exemple précédent vous montre qu’il faut avoir une gestion rigoureuse des mots clés à  exclure lorsque l’on choisit d’utiliser l’option de ciblage en requête large au risque de dépenser de l’argent inutilement.

Monter une campagne exclusivement avec des mots clés en requête large est une bonne technique pour obtenir un trafic important. Mais, son démarrage aura aussi un coût plus important car vous devrez « laisser tourner » un temps la campagne pour découvrir les mots clés à  exclure. Il faudra donc analyser soigneusement et régulièrement les recherches qu’auront effectués les internautes.

Autre chose, si vous enchérissez pour le mot clé rose en requête large et que vous indiquiez comme URL de destination une page dédiée au bouquet de roses contenant une offre spéciale, voici ce qu’il peut arriver. Google pourra déterminer que le mot rose équivaut au mot clé fleur qui fait partie de votre liste (si le mot clé fleur à  un CPC plus important et/ou un meilleur indice de qualité), votre annonce va apparaître pour ce mot et conduira vos visiteurs qui ont tapés rose vers la page concernant les bouquets de fleurs et non spécifiquement les bouquet de roses. Les visiteurs ne seront plus aussi bien qualifiés et vous aurez moins de ventes.

Pour désactiver l’Extended Broad Match il suffit d’indiquer une option de ciblage différente de la requête large pour ne plus subir ces imprécisions de Google.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel

Global Net Concept

Adwords se démarque… presque !

Bonjour,

à€ partir du 4 juin 2009, Google lève les restrictions appliquées à  tout mot clé en raison d’une enquête concernant une marque.

Ce qui revient à  dire qu’il serait dorénavant possible d’utiliser un mot clé correspondant à  une marque déposée afin que celui-ci affiche une annonce. Toutefois, la marque ne devra pas figurer dans le texte de l’annonce.

Vraiment ? Pas tout à  fait, quand même

Cette mesure ne s’applique pas à  tous les pays.
Ne sont pas inclus dans cette liste, par exemple, la France, la Suisse, la Belgique.

C’est en tout cas possible dans la longue liste des pays fournie par Google

Et Google se protège :

Google n’est pas en mesure de fournir des recommandations sur l’utilisation de termes correspondant à  des marques. Pour toute question, consultez votre conseil juridique et reportez-vous aux Conditions d’utilisation AdWords.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept