Perception, Chemin de Continuité, Offre et Manipulation.

Si vous n’avez pas maintenant 20 minutes de votre temps à  consacrer à  la lecture de cet article et à  la réflexion, merci de ne pas le lire. Cherchez sur votre agenda un créneau horaire où vous serez pleinement disponible.

Si vous cherchez une méthode fiable pour vendre, alors lisez ceci.

Il y a 4 éléments incontournables dans la réussite d’un projet marketing :

  • la perception
  • le chemin de continuité du visiteur.
  • l’offre
  • la manipulation

Laissez-moi vous indiquer ce que j’entends exactement par ces expressions.

La perception.

En marketing, tout est perception. Avant de continuer à  lire cet article, faites une pose… et relisez cette phrase : « En marketing, tout est perception ».

Il ne s’agit pas d’une phrase écrite « à  la va vite ».

La perception, c’est ce que ressentent vos prospects ou vos clients au sujet de votre offre, de votre communication, de vos accroches, de votre site, de la brochure qu’ils reçoivent de votre part, de la couleur de votre cravate (ou de l’€™absence de cravate), de votre carte de visite, du message qui les accueille sur votre boite vocale, etc.

Et bien sûr de votre annonce Adwords ou de votre bannière publicitaire.

Chaque élément compte. Chaque élément renforce la confiance de vos prospects envers vous ou votre offre, chaque élément renforce votre crédibilité ou la diminue. Il n’€™y a pas d’€™élément neutre.

Je viens de recevoir un mail (une pub) dont l’objet est : « Eric CARDONNEL, marre de votre communication par l’objet ringard » :

’€¢ Ce sujet de mail est mal écrit.

’€¢ Le lien de désinscription de ce mail indique « Pour ne plus recevoir la newsletter ». ( Pourtant, il s’€™agit juste d’€™une pub, ce n’€™est pas une newsletter, encore moins une newsletter à  laquelle je me suis volontairement inscrit).

Ce mail me fait mauvaise impression -> poubelle.

Autre exemple, du même genre, lu au bas d’€™un spub (email légal et non désiré) :

« Ce message n’est donc pas un SPAM : vous pouvez vous opposer à  recevoir tout nouveau message de notre grâce : suivez ce lien d’opposition.»

Moi pas comprendre parler vous -> poubelle.

La lecture des mails publicitaires est une bonne école de la perception. Tout matériel marketing auquel vous êtes confronté doit vous interroger. Quel est votre première réaction ? Rejet, curiosité, surprise, colère… et surtout pourquoi réagissez-vous ainsi ? Croyez vous que d’€™autres auraient la même réaction ? Pourquoi ?

Mais quand vous retournez dans la peau du marchand, la perception, ce n’est pas ce que vous ressentez mais c’€™est ce que ressentent vos contacts.

« Contact ». C’€™est le mot juste. Le marketing, c’€™est aussi tous les points de contact entre une personne et votre offre, votre entreprise. C’€™est ce que j’€™appelle :

Le chemin de continuité

Quand vous avez pris conscience de l’€™importance de la perception dans une stratégie marketing, vous prenez nécessairement conscience de tous ces points de contact et de leur importance.

Il vous faut :

  1. les identifier
  2. vérifier la façon dont ils seront perçus
  3. les modifier si la perception est mauvaise
  4. les supprimer le cas échéant

Par exemple, dans une stratégie marketing basée sur Adwords, le premier point de contact avec un futur (je vous le souhaite) visiteur est l’€™annonce.

Consultez le volume 2 d’€™« Adwords en Pratique» pour en savoir plus au sujet de la rédaction des annonces Adwords

Une annonce Adwords a principalement 2 buts :

  1. Inviter un visiteur à  se rendre sur votre site pour trouver ce qu’€™il cherche
  2. Trier vos visiteurs. (Inutile d’€™amener des visiteurs qui recherchent de l’€™huile pour moto sur un site qui vend de l’€™huile d’€™olive). C’€™est ce j’€™appelle, «Flagger» vos prospects.

Du moment ou votre prospect visualise votre annonce jusqu’€™au moment où il reçoit un mail de confirmation de commande ou qu’€™il reçoit à  son domicile ce qu’€™il a commandé sur votre site (ou même lorsqu’€™il recevra sa 2e commande qu’€™il passera un an plus tard), des dizaines de points de contact sont à  valider.

Ce travail de validation est important. En le faisant, vous allez (re)créer un «chemin de continuité» sur lequel vos prospects, vos clients auront une bonne perception de votre activité.

Vous pouvez volontairement choisir de créer des ruptures ou chercher à  ce que tout coule de source. Vous choisirez d’€™interpeller voire de choquer ou aurez une politique de communication lissée. Peu importe si cela correspond à  votre stratégie.

L’€™intérêt d’€™une telle démarche de validation des points de contact, outre le fait qu’€™elle appuiera votre crédibilité ou celle de votre offre sur du roc, c’€™est qu’€™elle vous aidera à  avoir une stratégie marketing au minimum sur le moyen terme ou, mieux encore, sur du long terme.

Mais la validation des points de contact et l’€™élaboration d’€™un chemin de continuité restera lettre morte si vous n’€™avez pas d’€™offre…

L’€™offre

Je ne pourrais pas m’€™étendre ici autant que le souhaiterai, mais, selon moi, l’€™offre est ce qu’€™il y a de plus important.

Une vraie offre vend d’€™elle-même. Plus votre offre est attirante moins vous avez d’€™efforts à  fournir pour vendre. Une véritable offre commerciale ce justifie en elle-même.

Peu importe l’€™axe de communication choisi, c’€™est à  dire quel bénéfice vous souhaitez faire ressortir en premier, votre offre doit être limpide.

Quand Apple a commercialisé ses premiers iPod : « 1 000 chansons dans votre poche ». L’€™offre était claire.

L’€™on trouve encore ce type de publicités dans les magazines : « 20 DVD pour 1 ’‚¬ » Le but est de vous faire souscrire à  un club. Ce type d’€™offres a fait ses preuves.

Ce que j’€™appelle ici « offre » n’€™a rien à  voir avec une promotion (une offre promotionnelle). Une véritable offre n’€™est jamais ambiguà« même si elle a la faculté de manipuler votre libre abrite pour influencer votre décision…

La manipulation

Sujet hautement sensible. Néanmoins, il n’€™y a pas véritablement de stratégies marketing efficaces sans une dose de manipulation et d’€™influence.

L’€™on dit souvent : « Les gens achètent sous le coup de l’€™émotion et justifient leur choix après coup logiquement ». C’€™est vrai, dans la plupart des cas. Considérez sincèrement votre dernier achat… Je ne parle bien sûr pas de votre baguette de pain quotidien.

Vous avez certainement choisi d’€™acheter un produit essentiellement sous le coup de l’€™émotion. Bien sûr, vous avez sans doute trouvé des justifications à  cet achat dans la présentation que vous a fait le vendeur, le catalogue ou le site du commerçant.

Mais vous l’€™avez fait parce que l’€™offre était intéressante. Autrement, vous n’€™auriez pas acheté ; à  moins de n’€™avoir pas d’€™autres choix mais avec un sentiment affreux d’€™être pris à  la gorge ce qui vous laissera un souvenir désagréable (qui n’€™est pas ce que l’€™on peut faire de mieux d’€™un point de vue commercial).

Seuls quelques fournisseurs en position de monopole (électricité, carburant) ou services d’€™états (impôts, etc.) peuvent se permettent un tel dédain auprès de leurs clients, certainement pas vous auprès des vôtres.

Les arguments que vous a communiqués le vendeur sont ceux qu’€™il a choisis de vous communiquer. Ce sont ces mêmes arguments que, peu ou prou, vous reprendrez à  votre compte pour justifier votre achat auprès de vos proches, collègues et surtout de vous-même. Il est très important que vous ayez le sentiment d’€™avoir fait, d’€™une façon ou d’€™une autre une bonne affaire afin de conserver une estime parfaite de vous même.

Lorsque quelqu’€™un «se fait avoir», sa première réaction n’€™est pas de se retourner d’€™abord vers le vendeur peu scrupuleux mais, la plupart du temps, vers lui-même : « Comment j’€™ai pu être aussi idiot de mettre fait prendre ainsi ?! ». Ensuite, divers noms d’€™oiseaux à  destination du commerçant viendront bien sûr compléter le tableau.

Un bon vendeur sait cela et vous livrera à  la fois les arguments qui joueront sur votre capacité à  décider sous le coup de l’€™émotion et les arguments qui vous permettront de justifier votre achat et d’€™être en cohérence avec vous-même et votre entourage.

Entendons-nous. Certaines formes de manipulation sont parfaitement légales et ont en quelque sorte «pignons sur rue». Par exemple les « à€ partir de 9,99 ’‚¬», « Vu à  la TV », « Voir conditions de l’€™offre », etc.

Ces formes de manipulations, sont connus et facilement visibles. Il n’€™empêche qu’€™elles nous forcent un peu la main. D’€™autres sont plus subtiles et nous ne les détectons pas.

Par exemple, je viens de vous manipuler et très certainement vous ne vous en êtes pas rendus compte. Je m’€™explique.

Au moment ou j’€™écris cet article, mon but est que vous le lisiez. Cela va de soit. Mais pour vous forcer la main, j’€™ai inclus au début de cette article une petite phrase pour vous «ouvrir l’€™appétit».

« Si vous cherchez une méthode fiable pour vendre, alors lisez ceci. »

Peut-être avez-vous pensé que celui qui écrit cela est bien prétentieux. à‰videmment, comment voulez-vous qu’€™en quelques lignes avoir «une méthode fiable pour vendre» ?

Mais dans cette phrase, il y a aussi 2 mots «magiques» :

Si…  Alors…

Le «si» va permettre de qualifier le prospect et lui permettre de s’€™identifier. Le «alors» va laisser entendre qu’€™une solution est envisageable et donc attiser sa curiosité.

« Si vous avez mal aux dents, alors ce bonbon vous soulagera instantanément».

« Si vous pensez que vous payez trop d’€™impôts, alors demandez à  votre percepteur un chèque de remboursement »

Notez que dans ces exemples fictifs, il y a une sorte de contradiction. Quelque chose qui met mal à  l’€™aise notre esprit logique. Comment un bonbon peut-il calmer un mal de dent ?

Cela ne veut pas dire pour autant que logique et vente n’€™ont rien à  voir ensemble. Il faut, sur certains points de contact satisfaire l’€™esprit cartésien de vos visiteurs. Mais la contradiction attise la curiosité qui pousse à  en savoir plus…

Pour conclure

Quand une offre n’€™est pas bonne un vendeur se met souvent en 4 pour survendre et se sent obligé d’€™en rajouter plus qu’€™il n’€™en faudrait à  chaque point de contact comme pour compenser les manque de sa proposition. Il pourra lui arriver de mentir.

L’€™offre est la clé de voûte de l’€™édifice. Il est courant d’€™entendre que 90% du travail dans la rédaction d’€™une lettre de vente est consacré à  la rédaction de l’€™accroche. J’€™ai toujours trouvé ce chiffre excessif. Pour moi, c’€™est la préparation de l’€™offre qui prendra le plus de temps.

Partant de celle-ci, lorsque vous la tenez, il ne vous reste plus qu’€™à  envisager le chemin de continuité en anticipant autant que faire se peut chaque point de contact. Ce sera d’€™autant plus facile que votre offre sera limpide. Votre démarche stratégique coulera de source.

Vos accroches viendront d’€™elles-mêmes (enfin plus rapidement qu’€™avec une offre médiocre) ainsi que la charte graphique de votre site ou de vos supports de communication. Votre argumentaire de vente sera plus simple à  rédiger. Vous saurez où vous voulez conduire vos visiteurs et comment les y amener.

Bien sûr, comme toujours c’€™est plus facile à  dire qu’€™à  faire. Mais quand on y parvient, les résultats arrivent.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Comment éviter qu’Adwords refuse vos annonces ?

Bonjour,

Comment éviter qu’Adwords refuse vos annonces ?

C’€™est simple, respectez les consignes d’€™Adwords avant de soumettre vos annonces. La difficulté, c’€™est que les consignes en matière de rédaction des annonces Adwords sont réparties dans les conditions d’€™utilisation du service et son aide en ligne. Il n’est donc pas évident de trouver la bonne information quand vous en avez besoin.

Découvrez le guide pratique « Annonces Adwords – Pas de refus !»

annonces adwords refusées

Ce guide est un véritable condensé des bonnes pratiques pour la rédaction des annonces Adwords. Avec « Annonces Adwords – Pas de refus !», ayez toujours la bonne information à  portée de main.

»» Cliquez ici pour découvrir le guide

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Edwards – L’assistant Adwords est disponible

Bonjour,

depuis quelques minutes,
« Edwards – L’assistant Adwords » est disponible.

www.global-net-concept.com/edwards/index.php

Edwards - L'assistant Adwords

- Si vous souhaitez construire facilement des campagnes Adwords.- Si vous pensez qu’utiliser Adwords est important
pour l’évolution de votre activité.- Si vous trouvez qu’Adwords est une « usine à  gaz »
que vous avez du mal à  comprendre.- Si vous avez besoin d’être rapidement efficace sur Adwords.Alors Edwards est l’assistant dont vous avez besoin
(que vous ayez un ou des centaines de sites, y compris des boutiques
en ligne contenant de nombreux produits).www.global-net-concept.com/edwards/index.php

Edwards est conçu de façon à  vous simplifier le plus possible
l’étape de création de vos campagnes Adwords.

Nous avons retardé un tout petit peu le lancement,
pour faire tester le logiciel, et être sûr qu’il répondent à  vos besoins,
voici le genre de retours que nous avons reçus :

« Je ne vois pas comment on pourrait
faire plus simple !»
Cédric Vimeux

« Edwards réconciliera les marketers
avec Adwords, j’en suis certain.»
Alexis Faure

www.global-net-concept.com/edwards/index.php

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Adwords : Vos mots clés ont un mauvais indice de qualité ?

Vos mots clés obtiennent un mauvais niveau de qualité dans Adwords ?

Le niveau de qualité est une indication précieuse. C’est un indice de la qualité de vos mots clés noté sur 10.

La plupart des mots clés d’une campagne et d’un site bien optimisé obtiennent un score compris entre 7/10 et 10/10. (même si certain mots clés, souvent très génériques, peuvent avoir une note plus basse).

Pour augmenter le niveau de qualité de vos mots clés,
posez-vous les questions suivantes :

’€¢ Existe t’il un rapport étroit entre votre mot clé et l’url de destination ?

’€¢ L’url de destination est-elle valide ?

’€¢ La page de destination se charge t’elle rapidement ?

’€¢ Est-ce que l’url de destination respecte les consignes d’Adwords relatives aux liens et les consignes relatives à  la qualité du site et de la page de destination ?

’€¢ Est-ce qu’Adwords autorise la publicité pour les produits ou les services de votre site ?

’€¢ Faites-vous la promotion de produits qui promettent un enrichissement rapide ou pour des produits pharmaceutiques ? Ou bien, le mot clé pourrait-il être aussi utilisé aussi dans ces cadres ?

’€¢ Le contenu de la page de destination est-il unique (original) ?

’€¢ Le contenu textuel de votre site est-il pertinent et suffisant ?

’€¢ L’url de destination est-elle une squeeze page fermée (page de capture) ?
(si c’est le cas, veillez à  permettre à  l’internaute d’accéder au contenu principal du site sans qu’il soit obligé de donner des informations personnelles).

’€¢ Vos annonces sont-elles en adéquation avec votre mot clé ?

’€¢ Vos annonces invitent-elles à  l’action ?

’€¢ L’url à  afficher et l’url de destination renvoient-elles bien vers le même nom de domaine ?

’€¢ Vos coordonnées sont-elles facilement accessibles ?

’€¢ àŠtes-vous crédible ? aux yeux d’un vérificateur Google (humain)

Cette liste n’est pas exhaustive mais vous permettra déjà  d’identifier les principaux problèmes.
Effectuez bien sûr les modifications qui vous semble pertinentes.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Comment optimiser vos sites pour Adwords

En attendant Edwards – L’assistant Adwords, pourquoi ne pas en profiter d’optimiser vos sites pour Adwords ? Cet article – Issu de l’aide en ligne du logiciel qui sera bientôt disponible – vous explique pourquoi c’est important et comment faire !

Comment optimiser vos sites pour Adwords

Pour obtenir les meilleurs résultats avec Edwards, vous devez « optimiser » vos sites.

En règle générale, optimiser un site web ou plutôt optimiser ses pages, c’est les rendre plus performantes par rapport aux critères des moteurs de recherche pour que ceux-ci apportent plus de visiteurs vers le site. Une page bien optimisée a toutes les chances d’obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

L’optimisation d’un site est importante pour le référencement naturel, mais aussi pour les campagnes de publicité en ligne Google Adwords.

Une page bien optimisée est généralement optimisée pour 1 seul mot ou expression clé.

Si vos pages sont bien optimisées, Adwords attribuera un meilleur niveau de qualité aux mots clés dont les annonces « pointent » vers celles-ci. Un meilleur niveau de qualité conduit à  un meilleur positionnement de vos annonces et à  un Coût par Clic réduit.

C’est donc bien pour ces raisons qu’il est important pour vous d’effectuer l’optimisation de vos pages :

  • Vous obtiendrez davantage de visiteurs qualifiés venant des moteurs de recherche
  • Vous obtiendrez de meilleures performances pour vos campagnes publicitaires Adwords.

Edwards a également besoin que vos pages soient un minimum optimisées car il récupère les mots clés de votre site et les associe aux urls des pages de votre site de cette façon :

  1. Edwards détecte les pages de votre site.
  2. Edwards récupère les mots clés sur les pages qu’il a détectées (depuis la balise meta keywords).
  3. Au moment de créer vos annonces Adwords, Edwards associe à  chaque page, les mots clés les plus pertinents en se servant de l’url, de la balise Keywords, de la balise titre, et de la balise description (nous allons revenir sur la définition de ces termes).

Comment optimiser une page ?

Dans cette partie, vous aurez besoin :

  • D’un logiciel d’édition de page Internet (le bloc note fourni dans Windows est suffisant)
  • D’un accès FTP à  votre site Internet. (Si vous n’avez pas d’accès, vous pouvez confier ce travail à  votre webmaster ou le réaliser et lui transmettre les pages de façon à  ce que votre webmaster les mette en ligne. Sinon, demandez à  votre hébergeur qu’il vous fournisse vos codes d’accès FTP).

L’optimisation d’une page Internet pour obtenir les meilleurs résultats avec Edwards se passe en 4 étapes :

1. L’url de la page

2. La balise titre

3. La balise description (meta description)

4. La balise keywords (meta keywords) – Keywords se traduit par « mots clés »

Pour bien optimiser une page pour le référencement naturel, d’autres techniques existent (utilisation des mots clés dans le contenu textuel de la page, optimisation des balises H1, H2, etc.). Nous vous conseillons de les employer même si nous ne les aborderons pas ici.
Effectuez simplement la recherche « optimisation d’une page Internet »sur Google pour obtenir de nombreuses informations à  ce sujet.

1. L’url de la page

Idéalement, l’url de votre page doit contenir le mot clé ou l’expression clé pour laquelle elle est optimisée.

Ainsi, plutôt que de nommer votre page :   page4.html
préférez :  mot-cle.html

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, activez l’url rewriting afin qu’au lieu que l’url d’une page ressemble à  …

http://votresite.com/product.php?id_product=372

…elle se transforme en http://votresite.com/mot-cle.php

2. La balise titre

La balise titre doit contenir le titre de votre page. Il apparaîtra en haut de la fenêtre quand la page sera en ligne. La balise titre est un élément très important dans l’optimisation d’une page. Par exemple, sur la page de l’aide en ligne d’Edwards, vous devriez voir :

La balise titre

Dans le code source de la page, en haut et entre les balises <head> et </head>, le titre la page est indiqué entre les balises <title> et </title>. de cette façon : <title>Le titre de la page</title>.

Ainsi, pour cette page de l’aide en ligne, dans le code source vous verrez :

<title>Edwards – Aide en ligne – La préparation de vos sites</title>

(Pour afficher le code source d’une page dans un navigateur, il suffit généralement d’effectuer un clic droit sur la page et choisir « Code source ».)

Idéalement, la balise title doit être unique pour chaque page que contient le site.

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, d’un blog ou d’un CMS, le script qui gère le site offre généralement une option pour indiquer le titre de chaque page.

3. La balise description

La balise meta description permet de donner une description du contenu d’une page.

Idéalement, la balise description doit être unique pour chaque page que contient le site.

Dans le code source de la page, en haut et entre les balises <head> et </head>, la description de la page est indiquée dans la balise <meta name= »Description » content= »description de votre page » />

Ainsi pour cette page de l’aide, vous verrez dans le code source de la page :

<meta name= »Description » content= »Aide en ligne d’Edwards – Comment optimiser les pages de vos site » />

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, d’un blog ou d’un CMS, le script qui gère le site offre généralement une option pour indiquer la description de chaque page.

4. La balise keywords

Même si elle n’est plus utilisé par Google pour indexer une page, certains moteurs de recherche l’utilise. Avec Edwards, il est important que vous indiquiez le mot clé ou l’expression clé la plus adaptée au contenu de votre page. Edwards récupérera le contenu de la balise keywords.

Dans le code source de la page, en haut et entre les balises <head> et </head>, la balise meta keywords de la page est indiquée dans la balise <meta name= »keywords » content= »mot clé » />

Ainsi pour cette page de l’aide, vous verrez dans le code source de la page :

<meta name= »Keywords » content= »logiciel pour adwords » />

Si votre site est dynamique, par exemple dans le cas d’une boutique en ligne, d’un blog ou d’un CMS, le script qui gère le site offre généralement une option pour renseigner la balise keywords de chaque page.

En pratique (si cela vous dit)

Voici 2 pages d’un site Internet. (cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger les fichiers)

page01.html.zip

e-expert-immobilier.html.zip

Décompressez les fichiers et ouvrez ces pages dans un éditeur texte pour visualiser le code source.

Posez-vous ces questions simples :

  • Quelle page est optimisée ?
  • Dans la page qui est optimisée, à  quels endroits retrouve t’on le mot clé ou l’expression clé ?
  • Le contenu de la page correspond t’il au mot clé et aux différentes balises ?
  • Pourriez-vous optimiser cette page d’une autre façon ?

Pour aller plus loin

’€¢ Consultez l’excellent livre Les 60 Maximes du Referencement de Maxime Grandchamp (aux à‰ditions de l’Alambic). Même si celui-ci ne traite pas d’Adwords, il vous donnera des éclairages interressants sur la réalité du référencement des sites Internet actuellement.

’€¢ à‰tudiez le code source des pages des sites de vos concurrents. Sont elles bien optimisées pour Adwords ? Si ce n’est pas le cas, vous avez toutes les chances de payer moins cher et d’être mieux positionné pour chaque clic sur vos annonces en suivant les conseils de cette page.

’€¢ N’hésitez pas également à  consulter l’aide Adwords

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations au sujet d’Edwards – L’assistant Adwords

Video Edwards

Bonjour,

nous venons de mettre en ligne une video de présentation d’Edwards – L’assistant Adwords.
Vous allez découvrir comment créer une campagne Adwords en quelques clics.

http://www.global-net-concept.com/blog//edwards/videos/presentation-edwards/index.php

(N’hésitez pas à  poster vos commentaires sous la vidéo).

On revient très vite pour vous donner d’autres nouvelles.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

EDWARDS – L’assistant Adwords

Edwards - L'assistant Adwords

Bonjour,

dans quelques jours, on a décidé de lancer un produit qui va changer la vision que beaucoup ont d’Adwords !

à‡a fait des mois qu’on se pose des questions au sujet d’Adwords.
En gros, plus Adwords évolue, plus Adwords est compliqué à  maitriser.

En tout cas, c’est le sentiment qu’on a quand on vous écoute.

On sent qu’il y a un fossé qui s’est creusé.

Il y a ceux qui maîtrisent Adwords et qui tirent leur épingle du jeu et il y a ceux qui souhaitent simplement monter des campagnes Adwords performantes sans pour autant lire les centaines de pages de l’aide Adwords, suivre des formations ou aller à  la pèche aux infos sur les forums spécialisés.

Et ceux-là , finalement n’utilisent pas ou mal Adwords, parce que « c’est trop compliqué ».
S’ils ont testé, ça leur a « coûté un bras » car ils ont fait des erreurs de débutants.

Bref, beaucoup parmi vous veulent du simple, du pratique, pour pouvoir développer leur business et vendre avec Adwords.

Nous avons donc décidé de développer un logiciel qui soit le plus simple possible à  utiliser et qui soit efficace. En gros, un serviteur, un assistant, capable de prendre en charge le maximum du travail.

Ce logiciel s’appelle : EDWARDS – L’assistant Adwords et il sera disponible dans quelques jours.

Pour en savoir plus :

http://www.global-net-concept.com/blog//edwards/

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢

Adwords : 29 caractères dans le titre des annonces

Bonjour,

je profite de cet article pour répondre à  une question de Christophe posée sur le forum Global Net Concept :

Titre adwords à  rallonge : comment font certains annonceurs ?

Comment font certains annonceurs pour avoir des titres
dans leurs annonces adwords à  rallonge , c’est à  dire
qui dépassent le quota habituel ??

Il y a des passe-droits ?

Non, il n’y a pas de passe-droits.

On peut avoir jusqu’à  29 caractères dans le titre d’une annonce Adwords au lieu des 25 autorisés en utilisant la fonction d’insertion de mot clé proposée par Adwords.

Généralement, je ne recommande pas son utilisation sauf d’une façon bien précise et qui a tout son intérêt.

Avant d’y venir, je vous rappelle rapidement ce qu’est la fonction d’insertion des mots clés.

Il suffit d’intégrer dans le titre de votre annonce (ou bien dans les lignes descriptives, ça marche aussi) le code suivant :

{Keywords: Mot clé par défaut}

Pour plus de précisions, lisez l’aide d’Adwords au sujet de la fonction d’insertion des mots clés. (Inutile d’expliquer à  nouveau ici ce qu’Adwords explique très bien là -bas).

Il est plus intéressant pour moi de vous dire dans quel cas et comment utiliser cette fonctionnalité parce qu’elle a un gros défaut mais aussi un gros avantage.

D’abord son gros défaut :

Il n’est pas possible de suivre les conversions correctement en utilisant cette fonction.
Quel mot clé a converti ?… Quelle annonce ?…
Vous n’aurez jamais la réponse, les stats sont faussées. C’est assez embêtant si vous souhaitez augmenter le CPC ou supprimer un mot clé ou une annonce. Très vite, vous êtes dans le flou.

Le gros avantage :

Non, ce n’est pas que cette fonction vous fasse gagner du temps puisque qu’elle permet de mettre un « tas » de mots clé dans un groupe d’annonce. Comme l’explique, dans son nouveau cours, Didier Bonneville-Roussy, cette invitation à  la paresse intellectuelle est plutôt dommageable pour votre business.

Son intérêt réel est dans la possibilité d’utiliser 29 caractères dans le titre d’une annonce Adwords. Et 4 caractères de plus que le quota permis par adwords, ça compte énormément à  cet endroit.

Alors, c’est quoi le truc ?

Utilisez, tout simplement, Global Keywords Manager !

Global Keywords Manager vous permet de créer des groupes d’annonces très ciblés. C’est-à -dire qu’au lieu d’avoir un « tas » de mots clés dans un groupe d’annonces, vous avez un « tas » de groupes d’annonces qui contiennent peu de mots clés voire 1 mot clé. (Si vous ne comprenez pas l’intérêt de construire de telles campagnes très ciblées, n’hésitez pas à  poser vos questions sur le forum).

Ok, mais c’est quoi l’astuce ?

Avec Global Keywords Manager, depuis Express Group Creator, placez la fonction d’insertion de mot clé (Elle est intégrée à  Express Group Creator) puis demandez à  Express Group Creator de créer vos groupes d’annonces très ciblés (curseur à  droite).

Résultat :

Vous obtenez une campagne qui contient 1 mot clé par groupe d’annonce et le titre de votre annonce affichera jusqu’à  29 caractères si votre mot clé en contient 29 !

Ainsi, vous profitez de l’avantage réel de la fonction d’insertion des mots clés sans pour autant subir son plus gros défaut.

Amicalement,

signature Eric Cardonnel

Eric Cardonnel
Global Net Concept’„¢